Mi-janvier, le successeur de Martin Schulz sera élu, pour deux années et demi, dans un contexte très particulier.  La révolution numérique s’accélère, le monde est incertain. Jamais les Européens n’ont autant douté de l’Europe.

L’heure n’est pas à la routine, au « business as usual », ni aux arrangements opaques que le Parlement est prompt à dénoncer, à juste titre, quand d’autres institutions s’y abandonnent. Ainsi, il y aurait quelque ironie, de la part de députés européens qui auditionnent les futurs Commissaires en public, pendant plusieurs heures, à continuer à choisir leur propre Président en catimini. Les tractations à huis clos aboutissent à privilégier les profils à l’ancienne, au moment où le Parlement devrait être audacieux.

Le candidat devrait au contraire être choisi après un débat ouvert, ayant abordé deux points préalables : quel est le rôle du Parlement européen ? Quel est le bon profil pour son Président ?

Cliquez ici pour lire la suite

 

 Find here the statement of candicay in other languages:

 

Autres textes / other texts:

 

Trois bonnes raisons de porter une femme à la tête du Parlement européen

Three reasons why it would be positive to have a female President of the European Parliament

*

Communiqué du 30 novembre 2016 (FR/EN/DE)

Statement of November 30 2016 (FR/EN/DE)

*

Pour accéder à la page “Présidence du Parlement européen” cliquez ici. 

Click here to find the page on the European Parliament presidency.

*

Articles de presse

Press articles

.

2017-05-19T00:50:04+02:00