In bocca al lupo Laure (Bonne chance Laure)

10 juin 2007

Tant de remous autour d’une ligne d’eau, tant de commentaires et personne ne l’a dit ! Alors, une fois l’émotion retombée, disons le.

Le traité de…Rome… signé en Italie, voilà désormais 50 ans par les Six pays fondateurs de la CEE (dont la France et l’Italie), garantit aux citoyens européens, la liberté de circulation. Depuis lors, la Cour de justice européenne a eu l’occasion d’affirmer, dans plusieurs arrêts que cette liberté s’appliquait aux sportifs. Que Laure Manaudou en ait eu assez de son entraîneur français, qu’elle ait voulu se rapprocher de son copain italien ou respirer l’air transalpin, importe peu : elle est libre, dans l’UE, d’aller où elle veut, de nager où elle veut, de faire ce qu’elle veut. L’Europe, c’est la liberté.

Alors, in bocca Lupo Laure. Nagez bien, le cœur en joie et laissez les nationalistes sur le bord du bassin, occupés à comparer la couleur de leurs drapeaux et le nombre de leurs médailles. A côté des Chinois et des Américains, nous sommes si dérisoires…

Française de naissance, Italienne d’adoption, Européenne toujours et talentueuse surtout. Faites nous rêver d’un monde fluide où les sirènes gagnent. Où les frontières s’effacent. Où seul compte la performance et le sourire.

Sylvie Goulard

Retour Editos 2007

Archives : Editos 2006 >> Editos 2007 >> Editos 2008 >> Editos 2009

2017-05-19T17:15:32+00:00